L’Azerbaïdjan est prêt à augmenter ses livraisons de gaz naturel vers l’Europe, en pleine crise énergétique et flambée des prix de cette ressource sur le Vieux continent, a déclaré mercredi 6 octobre le président Ilham Aliyev, fait savoir Le Figaro.

L’Azerbaïdjan a commencé fin 2020 à livrer du gaz à l’Italie, la Grèce et la Bulgarie, promettant 10 milliards de mètres cubes de gaz par an.

“L’Azerbaïdjan a commencé à livrer du gaz à l’Europe en 2020 et nous pouvons devenir fournisseurs d’autres pays européens”, a déclaré Ilham Aliyev au nouvel ambassadeur de l’Union européenne à Bakou.

Les cours européens du gaz ont atteint mercredi des niveaux jamais vus, propulsés par une demande qui s’accélère et des stocks déprimés à l’approche de l’hiver. Les cours du pétrole ont également atteint mercredi de nouveaux sommets en plusieurs années.

Les livraisons de gaz azerbaïdjanais à l’Europe ont débuté fin décembre depuis le gigantesque gisement de Shah Deniz, via le corridor gazier sud-européen, qui traverse la Géorgie et la Turquie.

Ce circuit est destiné à diversifier les approvisionnements des Européens et à réduire leur dépendance au gaz russe. Situé en mer Caspienne, au large de l’Azerbaïdjan, Shah Deniz pourrait renfermer environ 1.000 milliards de mètres cubes de gaz, selon les estimations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :